EXULTER ENSEMBLE

photo

EXULTER ENSEMBLE

Chez You Don’t Need Us, nous osons la diversité des profils. Nous encourageons le réapprentissage de l’empathie et de la vulnérabilité chez nos collaborateurs. Nous essayons de réhabiliter le climat de confiance que le monde professionnel tend à perdre. Nous nous efforçons de faire de chaque contrainte une opportunité d’innover. Enfin, nous nous battons pour ne jamais perdre de vue nos fondamentaux culturels : assistance, ouverture, diversité et engagement. Ils représentent notre dynamique et nos méthodes d’action, symbolisent la philosophie qui rassemble nos collaborateurs et modélisent l’offre que nous servons à nos clients. C’est à travers ces valeurs fondamentales et fondatrices que nous souhaitons développer la richesse et la diversité des PME, en repositionnant les mondes digitaux au service de leur savoir-faire.

Rassembler chacun des membres de notre communauté autour de tous ces principes et valeurs n’a jamais eu rien de facile. Faire en sorte que chacun s’accorde sur ces valeurs essentielles à la réalisation de nos objectifs relève même du défi. Cela nous a demandé et nous demande encore de fournir une bonne dose d’efforts, d’accepter quelques prises de risques et d’essuyer d’éventuels échecs. Mais nous sommes fiers de tout ce travail, du chemin que nous avons parcouru jusqu’à présent et des efforts accomplis pour faire vivre et valoir nos convictions. Il nous reste pourtant une chose cruciale à faire : apprendre à exulter ce bonheur tant mérité, à exprimer sincèrement et sans filtre notre fierté.

Célébrer comme il se doit 

Nous passons tellement de temps à construire, à réfléchir et à innover ensemble… Ce dur labeur devrait nous rendre fous de joie ! Or comme l’explique notre partenaire Eric Bellion, fondateur du mouvement COMMEUNSEULHOMME, cette expression du bonheur est malheureusement souvent absente du monde du travail. « Probablement parce que la prise de risque n’est pas une règle immuable de la vie en entreprise, parce que la confiance en l’autre n’y est pas toujours de mise, parce que la peur de mal faire y paralyse l’état d’esprit pionnier et parce que la recherche de la performance immédiate prime sur la quête de l’harmonie. Mais aussi parce que célébrer la réussite requiert de faire une pause dans son travail, ce qui peut paraître improductif au premier abord. Bien au contraire, la célébration du succès est aussi précieuse que féconde. »

Oui, le temps que l’on se donne pour exulter est précieux. Tout simplement car il contribue à souder encore davantage la communauté, il permet à tous de se remercier collectivement mais aussi de témoigner leur ressenti et leurs apprentissages après de longues périodes de réflexion, de débats, de tests. Célébrer notre réussite, c’est aussi prendre conscience des ressources insoupçonnées auxquelles nous avons fait appel pour arriver au butin. Et surtout, cette célébration « constitue un carburant essentiel pour l’avenir », souligne Eric. « Se remercier, c’est faire en sorte que l’équipe s’autorise à reproduire, un jour ou l’autre, le processus qui l’a conduit au succès. C’est emmagasiner de l’énergie pour que le groupe sorte de nouveau de sa zone de confort, qu’il poursuive la quête de ses ressources insoupçonnées, qu’il interprète encore chaque problème comme une opportunité d’aller plus loin, qu’il vise une fois de plus l’harmonie collective et, enfin, qu’il exulte en prenant conscience qu’il est allé au-delà de la performance escomptée. La boucle est alors de nouveau bouclée. Et prête à être reproduite à l’infini. »

Une entreprise qui fait le choix de casser les codes avec ses collaborateurs est une entreprise qui risque d’en baver.  Le chemin vers la stabilité et la performance sera long, escarpé et juché d’obstacles. Mais c’est avec la force et la réflexion collective qu’elle arrivera à son but. C’est cet effort solidaire qui nous rend fier et heureux. C’est ce bonheur qui nous donne envie d’aller plus loin.

– You Don’t Need Us

Photo d’illustration : © Taylor Rooney