FAVORISER L’HARMONIE

You don't need us... You need success ! > #joinYDNU  > FAVORISER L’HARMONIE
photo

FAVORISER L’HARMONIE

« Pour obtenir une performance immédiate, mieux vaut parier sur l’excellence et la similarité des profils. Mais après quelque temps, cette performance s’effrite car les meilleurs se lassent et les moins bons ne se sentent pas engagés. Une équipe fondée sur la diversité aura plus de mal à démarrer, mais fournira une performance sur le long terme » – Eric Bellion

Certains rêvent d’un coffre remplit de pièces d’or ou de billets, d’autres rêvent de diamants. Nous, on rêve d’harmonie…

L’harmonie est probablement le plus beau trésor que l’humanité peut s’offrir aujourd’hui. C’est aussi très certainement le trésor le plus difficile à débusquer, tout simplement car l’harmonie se construit. Contrairement aux pièces d’or, elle n’est pas quantifiable ni matérielle. Par ailleurs, sa recherche prend énormément de temps ! Il faut trouver la force de creuser le plus profond possible pour espérer pouvoir l’atteindre.

Si les efforts à fournir paraissent décourageant, nous savons qu’ils en valent la peine, car c’est en atteignant l’harmonie que l’on obtient les meilleurs résultats… Surtout en entreprise ! « Sur la route du succès, la quête de l’harmonie est le chemin le plus escarpé, admet Eric Bellion, fondateur de COMMEUNSEULHOMME. « Mais c’est aussi le plus sûr pour arriver à bon port. »

Prendre le temps d’appréhender l’essentiel

En tant que jeune entreprise, nous sommes parfois les premiers à prier pour que les jours fassent plus de 24 heures… Nous savons à quel point le temps est précieux en termes de performance et de profit. Mais c’est bien parce que le temps est précieux qu’il faut aller chercher l’harmonie, car prendre le temps de mener cette quête est indispensable pour accéder à une performance durable, voire exponentielle. Eric illustre d’ailleurs très bien cette nécessité : « Peut-on concevoir qu’un orchestre parvienne à tirer la quintessence d’une partition sans que ses musiciens aient passé du temps à travailler ensemble ? Ce n’est qu’à force de répétitions qu’ils arrivent à s’accorder les uns aux autres et à trouver le bon tempo. Il leur faut du temps pour se mettre au service d’un objectif qui les dépasse : donner, au soir du concert, une interprétation la plus harmonieuse possible ! »

You Don’t Need Us est, par essence, « anti clones ». Notre communauté prône une diversité totale des profils et des compétences, car nous savons que les singularités de chacun font la richesse de tous. Or, bien qu’unis par nos valeurs fondamentales et par nos ressemblances invisibles, il est difficile de faire coopérer des personnes qui ont des parcours parfois complètement divergents et qui n’ont pas intériorisés les mêmes codes, la même culture et les mêmes spécificités. Notre solution ? Prendre le temps de se concentrer et de s’accorder sur l’essentiel. Ainsi, les débats houleux pouvant parfois prendre place entre nos membres résultent finalement en échanges précieux qui, dans un climat d’écoute, encouragent la compréhension de l’autre et l’instauration d’une confiance mutuelle.

Se dévoiler pour atteindre le succès

Pour établir la confiance au sein d’une communauté, rien n’est plus efficace que de dévoiler ses faiblesses, au même titre que ses points forts. Le dialogue nous permet de nous montrer l’un à l’autre, d’exposer nos objectifs personnels, de laisser l’autre nous comprendre.

Pour atteindre cette précieuse harmonie, nous attendons que chacun fasse tomber son masque et mette son égo de côté pour se mettre au service du collectif et, ainsi, performer ensemble et parvenir au succès. « Une équipe de rugby performante mise à la fois sur la puissance de ses avants et sur la vitesse de ses arrières : elle prend en compte les singularités de chacun pour bâtir une complémentarité », dépeint Eric. « Mais si elle est composée de joueurs qui prétendent être les meilleurs à tous les postes, ses résultats seront toujours désastreux ! Car dévoiler ses fragilités nécessite un investissement personnel intense : il faut du courage pour se voir tel qu’on est, pour ne pas se mentir à soi-même. Être soi-même, c’est indispensable pour trouver l’harmonie. »

S’accorder du temps, s’engager auprès de la communauté et se révéler tel que l’on est vraiment : telles sont les clés pour atteindre l’harmonie dans un groupe et, ainsi, parvenir à la performance durable. Certes, le chemin est long et les efforts sont difficiles. Mais sans péripéties, il n’y a pas d’aventure, il n’y a pas d’apprentissage, il n’y a pas d’innovation… Alors, avant de rejoindre YDNU, n’oubliez pas d’embarquer vos pelles… il va falloir creuser un peu !

You Don’t Need Us