NOTRE ANTI-PORTRAIT CHINOIS

You don't need us... You need success ! > #joinYDNU  > NOTRE ANTI-PORTRAIT CHINOIS

NOTRE ANTI-PORTRAIT CHINOIS

L’animal que YDNU n’est surtout pas : le Fennec

À la croisée du renard et du chiwawa est individualiste, attaque avant d’écouter, bouffe tout, envahit le territoire et méprise le client.

 

 

La chanson que YDNU n’est surtout pas : Libérée, délivrée… de la Reine des Neiges

Cette universelle ritournelle obsédante oblige le client à ne penser qu’à elle jusqu’à saturation. C’est tentant de forcer la main, mais c’est alors opter pour la facilité. Et ça, ce n’est pas nous.

 

La plante que YDNU n’est surtout pas : le Gui

qui s’agrippe, parasite, étouffe et finit par tuer l’arbre sur lequel il s’est développé. YDNU, contrairement au gui, veut travailler dans la durée.

 

Le sport que YDNU n’est surtout pas : le Patinage Artistique

Cela demande beaucoup de préparation pour exécuter à la lettre un programme établi par l’entraîneur. Ce sport vise la perfection. Le but est inatteignable, la note maximum ne fait que baisser à chaque erreur. L’erreur ne rapporte donc rien de constructif. On est sans arrêt déçu et même le libre est imposé… En plus, il y a des problèmes de magouilles entre les juges…

 

Le film que YDNU n’est surtout pas : 2001 l’Odyssée de l’espace

C’est long, pas stimulant, compliqué, dur… (désolé pour les fans). Nous, on souhaite se poser en tant que facilitateurs dans la transmission, la clarification et la stimulation pour être moteur des PME. On veut donner envie…