Yassine Makhloufi, rêveur pragmatique

Régulièrement en quête de nouvelles expériences, Yassine a toutes les qualités d’un consultant qui n’a pas peur d’innover : curieux, déterminé et prêt à se jeter dans le grand bain, encore et encore. Portrait.

Avant toute chose, peux-tu retracer ton parcours ?

Après le bac, j’ai voulu m’engager sur une piste assez générale car je ne savais pas trop quoi faire. Je me suis donc dirigé vers une classe préparatoire en vue de passer les concours d’écoles de Commerce, puis j’ai été accepté à l’ISC Paris où je me suis spécialisé dans le Management des Systèmes d’Informations. J’ai bien apprécié la formation et aussi beaucoup aimé l’aspect associatif de l’école. J’y ai d’ailleurs rejoint une association assez hybride, qui offrait des cours de danse Hip-Hop, organisait des concours de talents et, en parallèle, offrait une aide à la réinsertion professionnelle à des jeunes déscolarisés. L’idée était de leurs donner les outils nécessaires pour trouver une formation, une école, une alternance, etc., et c’est en grande partie dans ce pôle que je me suis surtout investi dans ce dernier pôle.

À la sortie de l’ISC, j’ai trouvé un poste de consultant bancaire, loin de Salesforce pour le coup, et un peu par hasard aussi. Disons que ce n’était pas forcément mon but premier, mais j’ai obtenu mon premier stage dans une banque et j’ai tout simplement continué dans le domaine puisque c’était un univers que je connaissais. Puis en 2019, j’avais envie de voyager donc j’ai quitté ce poste et suis allé découvrir une partie des Etats-unis et du Mexique pour une durée de 5 mois. Malheureusement, je suis revenu en France au moment même où la pandémie a débuté, donc les conditions pour retrouver du travail n’étaient pas top. Un ami m’a du coup conseillé de suivre une formation sur Salesforce, un outil qui m’intéressait déjà et qui m’a ensuite permis de rejoindre les rangs de You Don’t Need Us.

Peux-tu nous parler un peu de ton rôle chez You Don’t Need Us ?

En tant que Consultant Salesforce, j’interviens pour l’instant chez différents clients sur du paramétrage et de l’optimisation de projets déjà en cours. Par la suite, si tout se passe bien, je devrais pouvoir travailler en amont des projets, réfléchir et travailler sur les fonctionnalités des outils à mettre en place pour les clients, etc.

Comment résumerais-tu ta personnalité, en 3 mots ?

Je trouve que c’est assez compliqué de répondre à cette question de manière définie car j’ai pas mal changé au fil du temps et au cours de mes différentes expériences pro et perso. Actuellement, je dirais que je suis quelqu’un d’assez rêveur, je suis souvent dans mon petit monde. Sinon, je dirais que je suis aussi une personne déterminée, voire même obstinée parfois. Peu importe les projets sur lesquels je me suis lancé au cours de ma vie, même malgré quelques périodes difficiles, je reste toujours focus sur le projet et j’ai tendance à foncer et faire les choses à ma manière. Enfin, je suis aujourd’hui très intéressé par la découverte de nouveaux lieux ou simplement par le vécu de nouvelles expériences, surtout depuis mon voyage. Je suis un peu aventurier quoi, pas au sens Indiana Jones, mais plutôt au sens ‘aventurier junior’: curieux, mais pas au point de faire des acrobaties dans la jungle…

Si t’étais un super-héro, quel serait ton pouvoir ?

S’il y a bien un pouvoir que j’aimerais avoir, c’est la télékinésie. J’adore le concept qu’est déplacer des objets par la pensée, je trouve ça classe. Et puis normalement – même si je sais que tout le monde n’est pas d’accord avec moi, si tu pratiques la télékinésie, tu peux aussi voler en contrôlant l’ensemble de ton corps. Du coup, ça permet d’optimiser ses forces physiques.

T’y as bien réfléchi, à ce pouvoir…

Je suis juste un petit peu geek sur les bords…

Et sinon, qu’est-ce qui te plaît le plus dans chez YDNu ainsi que dans ta collaboration avec l’entreprise ?

J’apprécie vraiment le fait que Yanniss et Thomas soient plus humains que ‘corporate’. En plus d’être des personnes vraiment sympas et globalement positives, ils sont vraiment transparents sur l’histoire de l’entreprise, ses hauts et ses bas, leurs attentes, leurs progrès, leur process… Ils se rendent aussi très disponibles pour nous assister sur nos missions, répondre à nos questions, nous aider à résoudre nos erreurs et nous expliquer les choses.

Que dirais-tu à quelqu’un qui souhaite rejoindre l’aventure ?

Le fait que l’entreprise  soit relativement petite (en termes de nombre d’employés) nous donne une certaine autonomie, une indépendance qui font vraiment du bien. Chaque collaborateur a plus d’espace pour travailler sur des tâches significatives, a vraiment une vision claire de la mission de l’entreprise. En même temps, on ressent vraiment l’optique de travailler et de réfléchir tous ensemble plutôt que de suivre des directives ‘venues d’en haut’. On est comme une grande équipe plutôt que ‘l’équipe de’, notre avis compte et on nous fait confiance. La polyvalence des missions et des secteurs sur lesquels on intervient est aussi stimulante et rend notre quotidien super intéressant en termes d’évolution de compétences. J’avais vraiment envie de servir diverses entreprises de toute taille, sur des projets de toute durée et non pas seulement sur des projets qui ne voient le bout qu’au bout de 3 ans…

Jusqu’ici, j’ai uniquement évolué dans de grosses sociétés, où je me suis peu senti acteur de ce que je faisais, dans des environnements hyper-procéduriers. J’avais envie de découvrir un univers différent, de vraiment mettre les mains dans le cambouis et je pense avoir trouvé ce que je cherchais en rejoignant la team.

Enfin, entre les principes suivants – oser la différence, faire confiance, innover sous la contrainte, favoriser la performance durable, exulter en groupe – quelle est celle qui te parle le plus ? 

C’est le mix de toutes ces valeurs qui m’intéresse. Je pense qu’oser la différence, faire confiance et exulter en groupe sont en particulier les valeurs que je cherche chez une entreprise. Travailler avec des gens qui ont de la personnalité, voire même un style propre à eux, qui viennent de parcours différents et qui ont des compétences ou approches uniques est une force. J’aime le fait qu’on ne me demande pas juste d’être consultant mais aussi d’être moi-même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.