Route du rhum : le Grand départ

You don't need us... You need success ! > YDNU x COMMEUNSEULHOMME  > Route du rhum : le Grand départ
eric bellion

Route du rhum : le Grand départ

Dimanche 4 novembre, jour du départ de la Route du Rhum. Sous le soleil et sous les yeux de milliers de curieux, 123 coureurs ont mis les voiles vers Pointe-à-Pitre.

Parmi cette centaine de skippers, Eric Bellion se démarque. Avec une goélette pesant plus de 40 tonnes, on ne mentionne pas le fondateur de COMMEUNSEULHOMME pour sa possible performance, mais bien pour avoir osé la différence. Et pour cause, finir premier n’est pas la priorité d’Eric, mais laisser son emprunte dans la société l’est bel est bien.

Ce départ de la Route du rhum, c’est en fait le commencement d’une nouvelle étape pour le projet COMMEUNSEULHOMME. Après avoir formé plusieurs équipages accueillant femmes et personnes en situation de handicap (chose peu commune dans le milieu marin) et après bouclé le Vendée Globe, il est temps pour l’initiative de faire vibrer son #AppelPourLaDifférence au-delà des frontières. Soutenu par une solide équipe et en compagnie de Marie Lattanzio, co-Fondatrice du projet, Eric entamera après la Route du Rhum un tour du monde complètement jalonné au gré des rencontres. Objectif ? Faire embarquer des personnes aux profils qui détonnent de par leur apparence, leur culture ou encore leurs origines pour prouver à quel point la diversité peut être synonyme de richesse.

Ce départ de la Route du Rhum, c’est aussi le début d’une nouvelle aventure pour notre communauté. En tant que mécènes de COMMEUNSEULHOMME, nous vivons cette première course avec beaucoup d’entrain et éprouverons les prochains périples d’Eric et Marie comme si nous y étions. Pionniers de l’aventure, nous porterons avec fierté les valeurs et principes passionnément défendus par COMMEUNSEULHOMME. Nous nous portons volontaires pour oser la différence, faire confiance, innover sous la contrainte, favoriser l’harmonie et exulter ensemble. Pendant qu’Eric et Marie propagerons leurs convictions aux quatre coins du monde, nous les appliquerons à notre échelle, avec la certitude qu’elles favoriseront chez nous une performance durable, basée sur les divers apports de chacun et fondée sur l’intelligence collective.

Avant qu’Eric ne s’en aille, nous avons passé une journée avec lui et son équipe. Une journée de retrouvailles et de contagion positive dont notre communauté avait grand besoin afin de retrouver une harmonie commune et primordiale pour se lancer (enfin) dans l’aventure COMMEUNSEULHOMME.

– Yaël David, Copywriter pour You Don’t Need Us

Photo : © Sébastien Bruckert

Et pour lire notre dernière publication, c’est par là :[Episode 2] Un besoin d’harmonie